Les bandes dessinées de Tintin

By | 8 avril 2019

Qui ne connaît pas Tintin ! Ce jeune reporteur au style atypique qui part à l’aventure avec son fidèle compagnon Milou.

Des personnages plus excentriques les uns que les autres animent les péripéties de ce jeune globe-trotter.

On retiendra surtout le capitaine Haddock au caractère bien trempé. Célèbre pour ses citations «  mille sabords, tonnerre de Brest, bougre d’extrait de cornichon…  », il est la personnalité préférée des lecteurs. Autre tandem, le professeur Tournesol qui comprend toujours de travers ce qu’on lui dit. Il a de sérieux problèmes de surdité. Sans oublier les Dupondt qui compliquent la situation. La controverse de leur dialogue fait régner la confusion, on en perdrait son latin… «  botus et mouche cousue ; c’est notre denise  ».

Vous l’aurez compris tous ces acteurs insolites et au combien attachants animent et rendent vivantes les œuvres de Tintin.

Hergé ce génie créateur

De son vrai nom Georges Rémi, il est né en 1907 en Belgique et décédé  en 1983.

Avec plus de 250 millions d’albums vendus dans le monde, et pas moins de 110 traductions, son œuvre a connu un succès phénoménal et planétaire.

Retour sur les tous premiers albums de Tintin

C’est dans les années 1929, qu’est né le personnage principal Tintin avec le premier album « Tintin au pays des soviets ».

Au total, 23 histoires seront créées. Le dernier album « Tintin et les picaros » date de 1979. L’alph-art n’a pas pu être terminé puisque Hergé est décédé à ce moment-là. Certains films ont vu aussi le jour.

La valeur des albums

Les albums originaux en noir et blanc en bon état se négocient au alentour de 1 000 euros, ceux en couleur environ 400 euros. Les albums en couleur sont apparus en 1942 avec l’étoile mystérieuse. Comme différentes éditions ont été renouvelées, 22 titres sont en couleur.